Note d'accessibilité du site : 85% RGAA En savoir plus

Examen professionnel - Ingénieur·e 1er et 2e alinéas (promotion interne)

Filière technique - Catégorie A
Organisation : CDG59
Année d’ouverture : 2022
Date limite de pré-inscription : 16/02/2022

Ingénieur·e 1er et 2e alinéas par promotion interne

Examen professionnel ouvert dans toutes les spécialités

Comment s'inscrire ?

Missions du cadre d'emplois

Les ingénieur·es territoriaux·ales exercent leurs fonctions dans tous les domaines à caractère scientifique et technique entrant dans les compétences d'une collectivité territoriale ou d'un établissement public territorial, notamment dans les domaines relatifs :

  • A l'ingénierie,
  • A la gestion technique et à l'architecture,
  • Aux infrastructures et aux réseaux,
  • A la prévention, et à la gestion des risques,
  • A l'urbanisme, à l'aménagement et aux paysages,
  • A l'informatique et aux systèmes d'information.

Elles/Ils assurent des missions de conception et d'encadrement. Elles/Ils peuvent se voir confier des missions d'expertise, des études ou la conduite de projets.
Elles/Ils sont chargé·es, suivant le cas, de la gestion d'un service technique, d'une partie du service ou d'une section à laquelle sont confiées les attributions relevant de plusieurs services techniques.

Prendre connaissance de l'intégralité des missions dans la brochure.

Conditions d'accès

Peuvent se présenter aux examens d'accès au grade d'ingénieur·e territorial·e par voie de promotion interne :

1er alinéa :

Les membres du cadre d'emplois des technicien·nes territoriaux·ales justifiant de huit ans de services effectifs dans un cadre d'emplois technique de catégorie B.

2e alinéa :

Les fonctionnaires relevant du cadre d'emplois des technicien·nes territoriaux·ales qui, seul·es de leur grade, dirigent depuis au moins deux ans la totalité des services techniques des communes ou des établissements publics de coopération intercommunale de moins de 20 000 habitants dans lesquels il n'existe pas de membres du cadre d’emplois des ingénieur·es territoriaux·ales.

Les candidat·es aux examens professionnels doivent justifier qu’elles/ils sont en activité le jour de la clôture des inscriptions (2e alinéa, article 8 du décret n°2013-593 du 5 juillet 2013).

Les candidat·es peuvent subir les épreuves de ces examens professionnels au plus tôt un an avant la date à laquelle elles/ils doivent remplir les conditions d'inscription sur liste d’aptitude conformément à l'article 16 du décret n°2013-593 précité.

 

 

Épreuves

L'examen professionnel d'ingénieur·e territorial·e est ouvert dans les spécialités suivantes :

  • Ingénierie, gestion technique et architecture
  • Infrastructures et réseaux
  • Prévention et gestion des risques
  • Urbanisme, aménagement et paysages
  • Informatique et systèmes d'information

 

Pour connaître les options existantes dans chaque spécialité, se référer à la brochure.

L'examen professionnel d'accès au grade d'ingénieur·e territorial·e (alinéa 1) comporte deux épreuves écrites d'admissibilité ainsi qu'une épreuve orale d'admission. Le deuxième examen professionnel (alinéa 2) comporte une seule épreuve d'admission.

1er alinéa : 1re épreuve écrite d'admissibilité

La rédaction, à partir des éléments d'un dossier remis à la/au candidat·e, d'une note faisant appel à l'esprit d'analyse et de synthèse.
Durée : 4h. Coefficient : 3

1er alinéa : 2e épreuve écrite d'admissibilité

L'établissement d'un projet ou étude portant sur l'une des options choisie par la/le candidat·e, au moment de son inscription, parmi celles précisées dans la brochure.
Durée : 4h. Coefficient : 5

1er alinéa : Épreuve orale d'admission

Un entretien portant sur l'expérience professionnelle, les connaissances et les aptitudes de la/du candidat·e. Cet entretien consiste en un premier temps, en un exposé de la/du candidat·e sur son expérience professionnelle. Puis l'entretien vise ensuite à apprécier sa capacité à analyser son environnement professionnel ainsi que son aptitude à résoudre les problèmes techniques ou d'encadrement hiérarchique ou fonctionnel les plus fréquemment rencontrés par un·e ingénieur·e.
Durée : 40 mn dont 10 mn au plus d'exposé. Coefficient : 5

2e alinéa : Épreuve orale d'admisison

Un entretien portant sur l'expérience professionnelle, les connaissances et les aptitudes de la/du candidat·e. Cet entretien consiste, en un premier temps, en un exposé de la/du candidat·e sur son expérience professionnelle. Puis l'entretien vise ensuite à apprécier sa capacité à analyser son environnement professionnel ainsi que son aptitude à résoudre les problèmes techniques ou d'encadrement les plus fréquemment rencontrés par un·e ingénieur·e.
Durée : 40 mn dont 10 mn au plus d'exposé

Brochure

Retrouvez dans cette brochure les informations concernant :

  • Le cadre d'emplois
  • Les conditions d'accès
  • Les épreuves des examens
  • Le programme des options
  • L' organisation des examens
  • Les modalités de recrutement
  • La rémunération
  • Les références réglementaires

 

Brochure de l'examen d'ingénieur·e (mise à jour novembre 2019)

Ressources pédagogiques

Notes de cadrage :

Sujets :

Meilleures copies :

Les résultats ne permettent pas de publier de copies à l'épreuve de rédaction de note dans les spécialités suivantes :

  • Informatique
  • Ingénierie

Statistiques :