Note d'accessibilité du site : 85% RGAA En savoir plus

Concours - Conseiller·e socio-éducatif·ve

Filière médico-sociale - Catégorie A
Organisation : à déterminer
Année d’ouverture : à déterminer
Date limite de pré-inscription : à déterminer

Mode de recrutement : Concours externe

Niveau requis : 6 (BAC + 3)

Comment s'inscrire ?

Missions du cadre d'emplois

Les membres du cadre d'emplois participent à l'élaboration des projets thérapeutiques, éducatifs ou pédagogiques mis en œuvre dans les services des collectivités territoriales et de leurs établissements publics. Elles/ils ont pour mission d'encadrer notamment des personnels sociaux et éducatifs de l'établissement ou du service de la collectivité.
Elles/ils sont chargé·es, dans leurs fonctions d'encadrement des équipes soignantes et éducatives, de l'éducation des enfants et des adolescent·es handicapé·es, inadapté·es ou en danger d'inadaptation ainsi que de la prise en charge des adultes handicapé·es, inadapté·es, en danger d'inadaptation ou en difficulté d'insertion. Elles/ils définissent les orientations relatives à la collaboration avec les familles et les institutions.
Les membres du cadre d'emplois peuvent diriger un établissement d'accueil et d'hébergement pour personnes âgées ou un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes.

Prendre connaissance de l'intégralité des missions dans la brochure.

Conditions d'accès

Deux voies existent pour accéder à ce grade : voies externe et interne.

Concours externe

Le décret n°2013-489 du 10 juin 2013 portant statut particulier du cadre d'emplois des conseillers territoriaux socio-éducatifs prévoit deux conditions cumulatives d’accès au concours externe.

Le concours externe sur titre est ouvert, pour 10 % au moins et 20 % au plus des postes à pourvoir, aux candidat·es titulaires :

Des diplômes ou titres requis pour être recruté·es dans les cadres d'emplois ou corps des éducateur·rices de jeunes enfants, des assistant·es socio-éducatif·ves, assistant·es de service social, conseiller·es en économie sociale et familiale et éducateur·rices techniques spécialisé·es à savoir :

  • Du diplôme d’État d’assistant·e de service social ou d’un diplôme, certificat ou autres titres mentionnés à l’article L.411-1 du Code de l’action sociale et des familles ou,
  • Du diplôme d’État d’éducateur·rice spécialisé·e ou d’un titre ou diplôme reconnu équivalent dans les conditions prévues par le décret n°2007-196 du 13 février 2007 relatif aux équivalences de diplômes ou,
  • Du diplôme d’État de conseiller·e en économie sociale et familiale ou d’un titre ou diplôme reconnu équivalent dans les conditions prévues par le décret précité ou,
  • Du diplôme d’État d’éducateur·rice de jeunes enfants ou d’un titre ou diplôme reconnu équivalent, également dans les conditions du décret n°2007-196 du 13 février 2007 ou,
  • Du diplôme d’État d’éducateur·rice technique spécialisé·e ou d’un titre ou diplôme reconnu équivalent dans les conditions du décret n°2007-196 du 13 février 2007 susvisé.

Et,

Du certificat d'aptitude aux fonctions d'encadrement et de responsable d'unité d'intervention sociale (CAFERUIS) ou d'une autre qualification reconnue comme équivalente dans les conditions fixées par le décret n°2007-196 du 13 février 2007 relatif aux équivalences de diplômes requises pour se présenter aux concours d’accès aux corps et cadres d’emplois de la fonction publique.


Une exception : les titulaires du Diplôme supérieur en travail social (DSTS) ayant obtenu leur diplôme avant la date d’entrée en vigueur du décret n°2013-489 du 10 juin 2013 portant statut particulier du cadre d'emplois des conseiller·es territoriaux·ales socio-éducatif·ves ont accès de plein droit au concours sur titre ouvert pour le recrutement des conseiller·es socio-éducatif·ves territoriaux·ales.


Concours interne

Le concours interne sur titre est ouvert, pour 80 % au moins et 90 % au plus des postes à pourvoir aux :  

  • Fonctionnaires et agent·es public·ques (limitativement énuméré·es par les articles L.325-3, L.325-4, L.325-5 et L.325-6) et candidat·es en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale justifiant, au 1er janvier de l'année du concours, de six ans au moins de services publics en qualité d'assistant·es socio-éducatif·ves, d'éducateur·rices de jeunes enfants, d'assistant·es de service social, de conseiller·es en économie sociale et familiale et d'éducateur·rices techniques et spécialisé·es,
  • Candidat·es qui justifient d’une durée de services accomplis dans une administration, un organisme ou un établissement d'un État membre de la Communauté européenne ou d'un État partie à l'accord sur l'Espace économique européen autres que la France dont les missions sont comparables à celles des administrations et des établissements publics dans lesquels les fonctionnaires civil·es mentionné·es à l'article L.6 du Code général de la fonction publique exercent leurs fonctions, et qui ont, le cas échéant, reçu dans l'un de ces États une formation équivalente à celle requise par les statuts particuliers du cadre d’emplois des conseiller·es  socio-éducatif·ves territoriaux·ales.  


Les candidat·es doivent justifier qu’elles/ils sont en activité le jour de la clôture des inscriptions.

Épreuves

Les concours sur titre des conseiller·es socio-éducatif·ves territoriaux·ales comportent une épreuve d'admissibilité, une épreuve d'admission et, pour la voie externe uniquement, une épreuve facultative.

EXTERNE : ÉPREUVE ÉCRITE D'ADMISSIBILITÉ

La rédaction d'une note, à partir des éléments d'un dossier, portant sur l'action des collectivités territoriales dans le domaine des activités sanitaires, sociales et socio-éducatives permettant d'apprécier les capacités de la/du candidat·e à analyser une situation en relation avec les missions dévolues aux membres du cadre d'emplois et à en dégager des solutions opérationnelles appropriées.

Durée : 4h - Coefficient 3.


INTERNE : ÉPREUVE D'ADMISSIBILITÉ

Un examen du dossier de chaque candidat·e.

Cet examen doit permettre d'apprécier les titres et le parcours professionnel de la/du candidat·e ainsi que son aptitude à accéder au cadre d'emplois des conseiller·es socio-éducatif·ves territoriaux·ales (coefficient 1).

Le dossier constitué par la/le candidat·e au concours interne sur titres avec épreuves est établi conformément au modèle type figurant à l'annexe du décret n°2013-648 du 18 juillet 2013 fixant les règles d'organisation générale et les épreuves des concours pour le recrutement des conseiller·es socio-éducatif·ves territoriaux·ales.

Il comprend :

  • Une présentation de sa formation initiale, de sa formation statutaire, de sa formation professionnelle tout au long de la vie et de son niveau de qualification ;
  • Une présentation de son parcours professionnel ;
  • Une présentation des acquis de son expérience professionnelle, de ses aptitudes et de sa motivation en matière de conduite de projets thérapeutiques, éducatifs ou pédagogiques ;
  • Une description d'une réalisation professionnelle de son choix.

La/le candidat·e transmet ce dossier au centre de gestion qui organise le concours impérativement avant le délai de clôture des inscriptions.


EXTERNE : ÉPREUVE ORALE D'ADMISSION

Un entretien, ayant pour point de départ un exposé de la/du candidat·e sur les acquis de son expérience professionnelle, permettant au jury d'apprécier les facultés d'analyse et de réflexion de la/du candidat·e, sa motivation à exercer les missions dévolues aux membres du cadre d'emplois et son aptitude à l'encadrement.

Durée : 25 mn, dont 10 mn au plus d'exposé - coefficient 4.


INTERNE : ÉPREUVE ORALE D'ADMISSION

Un entretien avec le jury destiné à apprécier les motivations de la/du candidat·e, son expérience professionnelle ainsi que son aptitude à exercer les missions et les responsabilités dévolues aux conseiller·es socio-éducatif·ves territoriaux·ales.
Cet entretien débute par un exposé de la/du candidat·e de dix minutes au plus qui doit permettre au jury d'apprécier les acquis de l'expérience professionnelle de la/du candidat·e.

Il se poursuit par un échange avec le jury qui doit permettre à ce dernier d'apprécier :

  • Sa connaissance des collectivités territoriales et de leurs établissements, et de leurs actions en matière sanitaire, sociale et socio-éducative ;
  • Sa motivation et son aptitude à analyser les situations professionnelles, conseiller, accompagner et encadrer les personnels sociaux et éducatifs ;
  • Sa capacité à participer à l'élaboration des projets thérapeutiques, éducatifs ou pédagogiques des collectivités territoriales et de leurs établissements publics.

Durée : 35 mn dont 25 mn d'échange - Coefficient 2.


EXTERNE : ÉPREUVE ORALE FACULTATIVE DE LANGUE

Une épreuve orale facultative de langue vivante étrangère consistant en la traduction, sans dictionnaire, d'un texte, suivie d'une conversation, dans l'une des langues étrangères suivantes au choix de la/du candidat·e : allemand, anglais, espagnol, italien, grec, néerlandais, portugais, russe et arabe moderne.

Durée : 15 mn après une préparation de même durée - coefficient 1.

Brochure

Retrouvez dans cette brochure les informations concernant :

  • Le cadre d'emplois
  • Les conditions d'accès
  • Les conditions dérogatoires d'accès
  • Les épreuves du concours
  • L'organisation du concours
  • Les modalités de recrutement
  • La rémunération
  • La base concours
  • Les références règlementaires

 

Brochure du concours de conseiller·e socio-éducatif·ve (mise à jour février 2021)

Ressources pédagogiques

Notes de cadrage :

Sujets :

Meilleures copies :